Archives de catégorie : Nature

Une nuit sur le Parmelan

J’ai voulu m’essayer à la photo de la voie lactée, et pour ça, je suis monté dormir sur le Parmelan, à coté de Annecy. Les photos sont faites avec un Fuji X-E1 et comme je n’avais pas mon trépied, j’ai utilisé un GorillaPod ; pas l’idéal.

La pollution lumineuse est quand même assez forte là-haut, avec Annecy et Genève, et les nombreux avions qui n’arrêtent pas de passer. Il faisait bien froid pour une nuit d’août et j’ai dormis habillé malgré le sac 5°C (mais peut-être un peu trop vieux) ; le matelas Exped Synmat 7UL, en plus d’être confortable, m’a bien isolé du sol.

Le lendemain matin, j’ai mis le réveil à 5h45 histoire d’être prêt pour le lever du soleil, mais manque de chance, le ciel était très couvert.

Récolte du miel 2011

J’ai participé à la récolte du miel, l’occasion de faire quelques photos.

Pour la récolte du miel, nous enlevons les « hausses », des étages, qui contiennent chacun 9 « cadres » (en bois ou en plastique) ceux-ci étant la structure sur laquelle les abeilles construisent les alvéoles pour les remplir ensuite de miel. Les ruches qui nous intéressent ont de une à trois hausses qu’elles remplissent avec le miel produit à partir du nectar des fleurs, ou du miellat, se trouvant dans un rayon de trois kilomètres autour de la ruche. Dès qu’une hausse est pleine, l’apiculteur en remet une nouvelle que les abeilles vont remplir car elles ne laissent pas d’espace vide dans leur ruche.

Nous commençons par enfumer devant l’entrée de la ruche, les abeilles, croyant qu’il y a le feu vont se gaver de miel en prévision d’une fuite et seront ainsi moins agressives.

Ensuite, nous enlevons le toit de la ruche et nous mettons un jet de fumée pour faire descendre les abeilles, mais pas trop car il y a un risque de donner un goût de fumée au miel.

Les cadres sont extraits un à un et brossés afin d’enlever les abeilles restantes, puis ils sont stockés dans une hausse vide recouverte d’un capot afin que les abeilles n’aillent pas dedans.

Une hausse bien pleine pèse dans les 20kgs dont environ 18kgs de miel.

Par la suite, les cadres seront désoperculés et passés dans une centrifugeuse afin d’extraire le miel. Différents types de miel seront extraits en fonction des hausses, par exemple une hausse mise en place au moment de la floraison des acacias, donnera principalement du miel… d’acacia.

Plus d’info sur les abeilles sur wikipédia :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Abeille

http://fr.wikipedia.org/wiki/Apis_%28genre%29

http://fr.wikipedia.org/wiki/Apiculture

Chamonix 2009

Des photos faites sur la station d’Argentière ainsi que lors de la descente de la vallée blanche.

La vallée blanche est un itinéraire de haute montagne qui part de l’aiguille du Midi (3842m) et qui descend jusqu’à Chamonix. Le parcours n’est ni surveillé ni balisé.  Le départ consiste à prendre les ski sur son dos et à s’aggriper à une corde pour descendre de l’aiguille du midi jusqu’à la partie skiable par une arête.  Ensuite vient une descente à ski d’environ 20km de long et plus de 2000m de dénivelé pendant laquelle on parcours les glaciers du Géant, du Tacul ainsi que la Mer de Glace, le tout en passant parfois au-dessus de crevasses.

Pour plus d’info sur la Vallée Blanche : http://fr.wikipedia.org/wiki/Vall%C3%A9e_blanche